• Casa Velha
  • Palheiro Gardens
  • Palheiro Estate

Histoire du domaine Palheiro

Nous avons voulu vous relater les faits marquants qui se sont déroulés ici. Nous allons parler des illustres personnages ayant séjourné au domaine Palheiro, et qui auront par la suite, laissé leur nom aux suites de Casa Velha.
Rei Dom Carlos

Rei Dom Carlos

Conde de Carvalhal

Conde de Carvalhal

Frank Dillon

Frank Dillon

John Burden Blandy

John Burden Blandy

Pour en savoir plus sur l'histoire du domaine Palheiro veillez cliquer ci-dessous:
King D. Carlos I


reidcarlosiCarlos de Bragança devint roi du Portugal à l'âge de 26 ans, à la mort de son père D. Luis en 1889

Son apparence germanique, sa barbe lui venaient de ses ancêtres Saxe-Coburg. Il se maria avec Amalie d'Orléans, fille du Comte de Paris, connue sous le nom de Reina Dona Amalia au Portugal. Il fut l'avant-dernier Roi du Portugal, et la monarchie constitutionnelle disparut rapidement après lui.

Carlos contribua largement à rétablir des relations internationales, spécialement avec la Grande Bretagne grâce à son amitié avec Edward VII. Son règne se résuma à stabiliser son trône, en se défendant des attaques, des intrigues de la cour dans ses différents palais à Lisbonne et à travers le pays.

Il fut aimé de son peuple pour son côté informel, sa liberté, ses déplacements sans escorte. Ses détracteurs lui reprochaient son grand train de vie, ses nombreux palais, ses maîtresses et tous les frais impliqués.

Il était mécène des arts et sciences, particulièrement en biologie marine. Il fut un artiste accompli, et passa de nombreuses heures à peindre paysages marins et scènes côtières. Il affectionnait particulièrement le village de Cascais et le Tage pour ses séances de peinture. Des centaines de ses tableaux peuvent être admirées à son palais de la Vila Viçosa en Alentejo. Ses œuvres sont exposées, dans de nombreux musées à Lisbonne.

Le couple souverain visita Madère en 1901. On organisa une fête a Casa Velha en date du 24 juillet. Le roi arriva à cheval, tandis que la reine, elle, arriva sur un traîneau tiré par des bœufs. Un somptueux pique-nique fut installé sur la pelouse devant la maison. De nombreux convives faisaient partie de la communauté britannique. Après le banquet, on joua au tennis. A cette occasion, on peut voir une photographie du roi Dom Carlos, un énorme cigare dans une main, une raquette dans l'autre en train de jouer au tennis avec des membres de la famille Blandy.

Le 1er février 1908, le roi et sa famille firent en promenade sans escorte. Ils traversaient le Terreiro do Paço, à Lisbonne, quand un attentat mit fin à la vie du Roi et du Duc de Bragança. La reine et le fils du couple royal furent épargnés. La maison de Bragança s'effondra deux ans après, quand le jeune roi et sa mère s'exilèrent en Angleterre, à Richmond, après une période trouble.

Le Comte de Carvalhal - 1778-1837

condecarvalhal2Le Premier Comte de Carvalhal créa le domaine de Palheiro en 1801, il construisit la Casa Velha ainsi qu'une chapelle attenante. A l'époque la propriété était bien plus petite, il désirait en faire un pavillon de chasse, un lieu de retraite.

Ce noble était un ami du roi du Portugal Dom Joao VI. Il se rendit au Brésil avec sa cour durant la guerre de la péninsule (1808-1814). Il en rapporta, dans les cales des bateaux de nombreux spécimen d'arbres. Il fit de même lors de ses nombreux voyages. On peut voir ces arbres ancestraux à Casa Velha aujourd'hui.

Durant le Miguelisme,(1828-1834), il dut quitter Madère. Ses idées politiques libérales le poussèrent en exil. Il embarqua sur le navire de guerre Alligator le 22 août 1828 et se réfugia en Angleterre. Il ne put revenir qu'en 1834.

Il vécut à Funchal dans ses appartements au palais de São Pedro, aujourd'hui, le muséum d'histoire naturelle. Il mourut célibataire, le 11 novembre 1835, après avoir été nommé gouverneur civil de Funchal en 1835. Son titre de Comte passa ensuite à son neveu, mais là, c est un tout nouveau chapitre de l'histoire qui s'ouvre...

Il est intéressant de noter que l'Elucidario Madeirense nous rapporta que malgré sa fortune, le 1er Comte de Carvalhal ne vécu ni dans le luxe ni dans l'ostentation. Il contribua à alléger les charges des paysans et des plus démunis, durant la crise économique.

Frank Dillon 1823-1909

FrankdillonFrank Dillon était un jeune membre de l'illustre génération de peintres topographiques britanniques qui florissaient durant la première partie du IXX siècle.

Il s'est fait remarquer pour ses vues d'Egypte. Il y eut en Europe, un véritable engouement pour l'Égypte après la campagne de Napoléon en 1798. L'Europe se prit de passion pour le style égyptien et son architecture. Cette forte demande perdura durant tout le XIX siècle.

Dillon était le fils d'un marchand de soie, il naquît en 1823 et intégra la Royal Academy de Londres à l'âge tardif de 26 ans.

Il commença à voyager en 1848-1849. Il vint au Portugal avec sa femme Joséphine.Colaghi, publia un livre de ses lithographies intitulé: Série de vues de Funchal et de son voisinage. Depuis sa visite en 1850, on put admirer ses œuvres, cette même année, lors d'expositions à la Royal Academy et à la British Institution. Il exposa ses œuvres dans de nombreuses expositions de peintures britanniques.

John Burden Blandy 1841 - 1912

johnburdenJohn Burden était de la 3ème génération des Blandy de Madère. Il habitait et travaillait à Funchal. Il était connu dans le secteur du ravitaillement de charbon et travaillait avec Madeira Wine Lodge à Funchal.

Il se porta acquéreur du domaine Palheiro lors d'enchères publiques en 1885. Il fut rondement critiqué par sa famille et amis qui le raillaient en lui disant qu'il avait acheté "un éléphant blanc". Il faut dire que le domaine était très éloigné de la ville, et aussi en très mauvais état. Le nouveau patron du domaine Palheiro ne perdit pas de temps pour commencer les travaux. Il construisit de nouvelles maisons, une scierie à turbine et restaura le vieux réservoir au-dessus du domaine. Il commença la culture des céréales et initia la foresterie. Sa femme, Margarette Faber et lui-même continuèrent à entretenir et agrandir les jardins.

Jusqu'à la construction des routes carrossables et l'ère des véhicules privés, l'homme de la maison partait le matin à Funchal pour ses affaires, en "luge en osier" et rentrait le soir à cheval. Les femmes et les enfants, restaient, en général, à la maison, sauf s'ils rendaient visite à des voisins, en hamac, palanquin ou bien à cheval.

Création du domaine Palheiro
La création du domaine Palheiro commença en 1801 et fut ordonnée par le 1er Comte de Carvalhal, Joao Esmeraldo, qui établit les plans du magnifique parc de Palheiro Ferreiro Le noble portugais avait acheté récemment, une propriété du voisinage, pour en faire une résidence d'été et un pavillon de chasse. La propriété était irriguée par une levada directement du Pico do Arieiro jusqu'à un petit réservoir.

Il choisit un paysagiste français pour s'occuper des extérieurs de la quinta. La main du français était sûre et généreuse pour les largeurs des routes qu'il dessina, il ne planta pas moins de 100 platanes de chaque côté de la route jusqu'au pavillon de chasse. Il planta aussi des vergers au nord de la maison.

Le comte employait plus de 200 personnes sur le domaine pour que tout soit en ordre. Il avait la réputation d'être un bon propriétaire terrien, et était fort respecté dans toute l'île. Quand cela commença à prendre tournure, le Comte importa des arbres du monde entier pour remplir le domaine. La tradition voulait, à cette époque qu'on offre des arbres, il en reçut plusieurs des mains du Roi Dom Joao VI. Il en recevait également des bateaux qui accostaient en baie de Funchal.

Les chevaux étaient gardés dans le domaine, les écuries, au milieu d'un cercle de platanes peuvent être vues aujourd'hui encore, au nord de la piscine. Il y avait aussi un parc à cerfs, ainsi que d'autres animaux, dans des espaces délimités par des barrières.

Le Comte et sa suite essayaient leurs attelages au Pico do Cavalo, près de l'avenue des platanes. Une autre de ses promenades favorite était la route de Balancal, à travers les forêts de pins qui le menait jusqu'au sommet de la montagne.

Sur ces deux routes, on peut voir encore de nos jours, ces sièges de pierre décorés d'azulejos bleus et blancs. En 1820, on ajouta deux ailes supplémentaires à la maison. La cave de la maison en terre battue, gardait la fraîcheur, et on y stockait les fruits. Le rez-de-chaussée était luxueux, avec des plafonds somptueux et des motifs floraux sur les murs.

L'entrée était peinte en feuilles de houx qui représentaient l'emblème du Comte. On pouvait ouvrir en grand les parois latérales, ce qui faisait de ce vaste espace, une magnifique salle de bal.

Au dessus de la colline susmentionnée, un temple octogonal de style néo-classique était érigé. Il est aujourd'hui, le symbole du domaine Palheiro.

Depuis l'époque du Comte, ce temple est resté en ruine. Il était aussi, le lieu de rendez-vous de la gente masculine et féminine, après une partie de chasse. Il est resté un endroit romantique pour les amoureux d'aujourd'hui.

A la même époque, le seigneur des lieux fit aussi construire une chapelle dans le jardin. D'architecture de style baroque, elle est dédiée à St Jean Baptiste. A la fête du Saint Patron, tout les employés du domaine affluaient avec des brassées de fleurs, récitaient des rosaires et priaient, pour que le maître des lieux vivent une année de plus afin de les égayer de sa bonté. De la fenêtre de son salon, le seigneur suivait la messe des yeux, ce qui était tout de même plus confortable!

La légende veut qu'une mystérieuse femme, amie de Carvalhal, hante les lieux. Elle fut vue, une dernière fois entrant dans la chapelle. Il n'y a que l'arbre à camélias qui a pu voir ce qui s'est réellement passé. Il garde son secret aujourd'hui encore.

Un gentleman anglais qui visita le domaine à cette époque écrivit: «la demeure est de taille modeste, son architecture simple. Elle est cependant élégante et confortable, les jardins qui l'entourent sont riches de plantes et fleurs. Les camélias rouges et blancs, sont les seules fleurs ornementales qui puissent rivaliser avec les roses, en termes de forme et de couleur. Il leur manque toutefois, la délicate senteur»
A propos du 1er Comte
Ce seigneur portugais, du nom de Joao José Xavier de Carvalhal Esmeraldo Vasconcelos de Atouguia Bettencourt Machado était plus connu sous le nom de 1er Comte de Carvalhal de Lombada.
Il naquit le 7 mars1778 et mourut à l'âge de 59 ans le 11 Novembre 1837. En dépit de sa grande fortune, il vécut simplement, sans luxe ni paillettes. Il était un homme généreux qui avait des idées libérales. L'histoire raconte sa générosité et son humanité pour aider son peuple, lors des périodes de crise économique. Durant la période du Miguelisme, il se réfugia en Angleterre en embarquant sur le petit navire de guerre Alligator le 22 août 1828. Il revint à Madère en 1834 et fut nommé Gouverneur civil de Funchal en date du 13 septembre 1835.

Sa résidence principale était le Palacio de São Pedro, devenu aujourd'hui, le muséum d'histoire naturelle à Funchal. Si vous avez l'occasion de visiter le musée, au-dessus de l'entrée, vous y découvrirez ses armoiries.

Pendant l'été, bals et pique-niques étaient organisés au domaine Palheiro, la résidence d'été du Comte. Parmi ses illustres invités, l'Archiduchesse Leopoldina d'Autriche, qui fit une halte à Madère, alors qu'elle faisait route vers le Brésil, afin d'épouser Dom Pedro 1er. Beaucoup des magnifiques arbres qui égayent le domaine de Palheiro aujourd'hui, furent introduits par le 1er Comte de Carvalhal.

Il mourut en 1837, célibataire, il fit de son neveu, son héritier qui devint le 2ème Comte. Il n'avait que 6 ans à l'époque. Il fut enterré dans la chapelle du domaine, 40 ans plus tard, ses restes furent transportés au cimetière les Angustias à Funchal.
A propos du 2ème Comte
António Leandro da Câmara Carvalhal Esmeraldo Atougia Bettencourt, ainsi se nommait le 2ème Comte. Il était connu comme le 2ème Comte de Carvalhal da Lombada. Né le 6 octobre 1831, il mourut le 4 février 1888. Il épousa l'infante Matilde Montufar, fille de la marquise de Selva Alegre d'Espagne. Ils eurent 2 filles, Dona Maria et Dona Teresa da Câmara.

En 1858, il ordonna la construction d'une petite maison au nord de la propriété pour sa maîtresse française. On l'appela la Casa da Francesa.
Le 2ème Comte avait un caractère très différent de celui de son oncle.
Tout le monde s'accordait pour dire qu'il était très agréable, charmeur et un aristocrate typique. Il ne passa que peu de temps sur l'île de Madère.
Il vécut une vie extravagante à travers les capitales européennes, Paris, Madrid ou Lisbonne. Il mena un grand train de vie. On dit même qu'il surpassa le Roi lui-même, par ses magnificences. Il possédait un splendide yacht, avait une écurie de chevaux de course près de Paris. Il entretenait une cour importante.
Ses soirées étaient fastueuses, ses bals, royaux. On raconte qu'il loua l'opéra de Paris pour une soirée entre amis.

Les soirées et fêtes qu'il donna au domaine Palheiro étaient somptueuses mais jugées de mœurs légères ou scandaleuses. On se rappelle encore qu'à cette occasion, une femme arriva, nue, couverte de bijoux et chaussée d'escarpins.
Il reçut le Prince Luis, qui devint ensuite, Dom Luis du Portugal, qui tomba amoureux du domaine lors de sa visite avec l'Archiduchesse Carlota.

Le 2ème Comte de Carvalhal, restera dans nos mémoires comme étant un bon-vivant. Cet homme qui aimait trop les femmes, était aussi un joueur invétéré. Sa fortune, pourtant jugée immense ne suffit pas à couvrir ses dépenses. Il se ruina, fut contraint de vendre le domaine et mourut à 56 ans après une longue maladie, au Palacio de São Pedro.
La visite de Dom Carlos 1er et Dona Maria Amelia au domaine Palheiro en 1901
En 1901, John Burden Blandy donna un banquet en l'honneur du Roi et de la Reine du Portugal, Dom Carlos 1er, et Dona Maria Amelia. Toute la noblesse portugaise ainsi que des membres de la communauté anglaise furent conviés. Le banquet se déroula devant la Casa Velha. Les monarques arrivèrent séparément, le Roi à cheval, la Reine en traîneau royal tiré par des bœufs.

Comme il se doit, tout avait été préparé soigneusement à l'avance, à part un détail, les cure-dents! John Ernest Blandy dût tailler une allumette pour le Roi, qui réclama un cure-dent à la fin du repas.

Après le banquet royal, on joua au tennis. Dom Carlos joua en gilet tout en fumant un cigare. Son partenaire, John Ernest Blandy retira ses bottes de cuir et joua en chaussettes.
Le Domaine Palheiro 1912-2014
A la mort de John Burden Blandy, le domaine passa dans à John Ernest Blandy (1866-1930). Il rencontra Elinor Reeder de Washington qui, de visite à Madère, voyageait sur la goélette, navire école de l'état de New York, le Sainte Mary. Son père était le capitaine du navire. Ils se marièrent à Baltimore en 1901 et vécurent heureux au domaine Palheiro. Elinor s'occupa des arbres et jardins, elle fit venir d'autres espèces des Amériques. Les séquoias et liriodendrons sont toujours là, prêts à être admirés.

A la mort de John Ernest en 1930, Graham hérita du domaine. Il épousa Mildred, née en Afrique du sud. Ce fut au tour de Mildred de prendre soin des jardins, pendant que Graham travaillait en ville. Elle était passionnée de jardins et elle perpétua la tradition en important de nouvelles plantes de différentes parties du monde. Elle introduisit les fameuses protées d'Afrique du Sud. C'est elle qui fit connaître les jardins du domaine Palheiro, elle les ouvrit au public. Ils reçurent des notables du monde entier qui affluaient pour découvrir les jardins. Casa Velha, la vieille demeure, fut un peu délaissée à cette époque.

A la mort de Graham, les propriétaires actuels transformèrent les terrains et terres agricoles en un splendide golf, en 1993. Casa Velha fut restaurée et devint un hôtel. Palheiro Village vit le jour. Adam, est aujourd'hui le Président, sa femme Cristina, suédoise, s'occupe des jardins et supervise Casa Velha. Le fils d'Adam, Jonathan dirige le golf, il est Président de la partie hôtelière et des activités extérieures. Leur fille, Louisa, s'occupe de la partie immobilière à Palheiro Village.
L'hôtel Casa Velha do Palheiro
Avec la croissance des visiteurs sur l'île, la renommée du golf de Palheiro, les propriétaires actuels, Adam et Cristina Blandy transformèrent Casa Velha en un luxueux hôtel de charme.

L'ambitieuse reconversion se fit en 1995, on retransforma l'hôtel en 1999, pour avoir un grand restaurant. On ajouta l'aile côté jardins avec 10 chambres et 2 suites. Le spa vit le jour en 2009. C est en 2001 que l'hôtel 5 étoiles, Casa Velha, intégra le prestigieux réseau des Relais & Châteaux.

  • Stay and Play

    Golf & Spa Breaks from €160

    Escape & Unwind at Palheiro Nature Estate

    BOOK NOW

  • BOOK DIRECT

    Book directly now & enjoy a 10% discount

    plus a Personalized Body Massage (30 minutes)

    BOOK NOW

  • SPECIAL OFFER

    Escape & Unwind at Palheiro Spa

    Click to view our special Autumn treatments

    View

  • BOOK DIRECT

    All Direct bookings now receive farewell gift of Palheiro cut flowers!

    Valid from 26th Nov to April 30th 2019.